Compétition
Metzeler champion du monde SuperEnduro

17 mars 2015

Metzeler champion du monde SuperEnduro

Ce week-end, METZELER s’est octroyé le Championnat du Monde FIM de SuperEnduro avec Taddy Blazusiak et sa KTM.

METZELER domine ce championnat depuis sa création par la Fédération Internationale de Motocyclisme en 2008. Il s’agit du huitième titre consécutif de la marque dans cette discipline, un titre remporté une nouvelle fois avec KTM. C’est par ailleurs le sixième titre d’affilée pour le pilote polonais, après ceux gagnés par David Knight en 2008 et par Ivan Cervantes en 2009.

Taddy Blazusiak a fait preuve d’une grande régularité tout au long de la saison et a été sacré Champion du Monde de SuperEnduro dans la catégorie Prestige, hier, à Cahors (France), pour la sixième fois consécutive. Le pilote polonais a terminé la saison avec un total de 320 points, soit 42 de plus que son poursuivant le plus proche.

Les pneus METZELER MCE 6 Days Extreme, en version 140/80 – 18 M/C, avec leur nouvelle gomme tendre à l’arrière, ont largement contribué à ce succès. À la fin du Championnat du Monde d’Enduro 2014, METZELER a voulu faire évoluer le pneu MCE 6 Days Extreme, titré à 24 reprises en seulement 9 ans au sein du Championnat du Monde FIM d’Enduro.

Le nouveau pneu arrière a été développé en collaboration avec Taddy Blazusiak. Ce pneu présente une nouvelle conception parfaitement adaptée aux activités en intérieur et aux courses les plus extrêmes comme la Hell’s Gate, l’Erzberg et The Tough One. Doté d’une formule innovante, il garantit une diminution importante de la dureté et de la rigidité dynamiques, quelle que soit la température. Ce résultat a pu être obtenu grâce à l’utilisation d’agents plastifiants dédiés et de polymères spéciaux, un mélange qui permet une augmentation de la température de transition. S’ensuit une amélioration de l’hystérèse à des températures faibles à moyennes, d’où une meilleure adhérence et une meilleure traction sur les terrains les plus durs, généralement synonymes de conditions de conduite extrêmes. Dans le même temps, le pneu offre une rigidité suffisante pour empêcher les mouvements transversaux excessifs et éviter que l’arrière de la moto ne dérape après une accélération soudaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *